Le ciel de février 2023

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Non classé

Au programme de cet épisode, la fameuse comète C/2022 E3 ZTF, les actus du mois, la visibilité des planètes et les éphémérides lunaires, avant de terminer par l’agenda du ciel de février 2023.

Pour en savoir plus sur la lumière zodiacale visible ce mois-ci encore, rendez-vous dans l’épisode d’octobre 2022
Pour avoir des infos planétaires plus complètes, encore valable en grande partie ce mois-ci, rendez-vous dans l’épisode du ciel de janvier 2023.

Actualités

Faisons un petit d’actualités spatiales avant le bilan 2022 qui est tombé en janvier. C’est en tout 2482 satellites mis en orbites par 186 lancements (dont 7 ont été des échecs). Le tiers des tirs (une soixantaine) ont mis en orbites 1668 Starlink soit les deux tiers des nouveaux satellites en orbite.
Les États-Unis restent le pays en tête des lancements avec 87 lancements, devancement la Chine avec ses 64 lancements. Par contre, l’Europe fait pale figure avec ses seulement 5 lancements.

L’Europe, en présence de sa présidente et du roi de Suède ont inauguré le 13 janvier dernier le tout premier port spatial situé sur son propre territoire. Il s’agit du port spatial d’Esrange situé à Kirina, dans l’extrême nord suédois. Il ne remplacera pas le centre spatial guyanais mais viendra le compléter notamment pour les mises en orbites polaires et le lancement des CubeSats. Les CubeSats sont de tous petits satellites de 10cm de cotés et pesant moins de 20kg. Le premier lancement devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année.

Un astronome amateur français a découvert une nébuleuse a proximité de la célèbre galaxie d’Andromède. Pour cela, il a réalisé des photographies avec un filtre oxygène III, normalement peu recommandé pour photographier une galaxie.
Elle a été nommée Strottner-Drechsler-Sainty Object 1 et pour en savoir plus sur cette découverte, rendez vous sur l’article suivant : https://www.francetvinfo.fr/sciences/astronomie/espace-comment-des-astronomes-amateurs-ont-decouvert-une-nebuleuse-encore-jamais-observee-autour-de-la-galaxie-d-andromede_5622083.html

Éphémérides lunaires

Pleine Lune le dimanche 5 février
Pleine Lune
Dimanche 5 février
Dernier quartier de Lune le lundi 13 février
Dernier Quartier
Lundi 13 février
Nouvelle Lune le lundi 20 février
Nouvelle Lune
Lundi 20 février
Dernier quartier de Lune le lundi 27 février
Dernier Quartier
Lundi 27 février

Le 6 février, à 8h48 à Paris, la Lune encore quasiment pleine passe dans l’arche de l’Arc de Triomphe.

L’agenda du ciel

Les comètes

La comète C/2022 E3 ZTF, passe au plus près de la Terre le 1er février. C’est donc le moment idéal pour l’observer, car le moment ou sa magnitude est maximale.

N’espérez pas l’observer à l’œil nu sauf avec une vue de lynx dans un ciel parfaitement noir et sans Lune. Par contre, elle est parfaitement observable dans des jumelles et dans un télescope. Comme elle est circumpolaire, elle est observable toute la nuit. En cette première semaine de février, elle traverse les constellations de la Girafe et du Cocher avant de rejoindre le Taureau et la planète Mars avec qui elle sera en conjonction le 11 février.

Vous trouverez ci-contre la carte pour faciliter son repérage dans le ciel en fonction de la date. Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand et la télécharger

 
Carte de repérage de la comète 96P Machholz.

Toujours à propos de comètes, on notera aussi la présence de 96P Machholz. Elle est passe au plus proche du Soleil le 31 janvier, en conjonction lui, donc inobservable. Cependant sur la première semaine de février, les possesseurs de jumelles et surtout de télescopes pourront tenter de l’observer dans les premières lueurs du jour.
Elle sera repérable au nord de la constellation du Capricorne durant tout le mois. Vous trouverez ci-contre la carte pour faciliter son repérage dans le ciel

Les autres observations

Zone de visibilité de l'occultation d'étoile par l’astéroïde 80 Sappho.

Pour le 12 février, parlons d’un phénomène dont on a encore jamais parlé dans ce podcast, l’occultation d’une étoile par un astéroïde. Entre 22h45 et 22h58 universelles, le petit astéroïde 80 Sappho viendra occulter l’étoile TYC 228-02046-1 de magnitude 9 dans la constellation de l’Hydre Femelle. L’étoile perdra presque 3 magnitudes pendant environ 6 secondes. Le phénomène sera observable sur une ligne allant de Bordeaux à Ajaccio.
En cliquant sur l’image ci-contre vous aurez une vue plus détaillée de la zone de visibilité du phénomène.

Le mercredi 22 février, vous pourrez tenter une observation aux jumelles et en plein jour. A 14H, la planète Vénus passe au méridien à 45° au-dessus de l’horizon. Dans un ciel limpide vous pourrez l’apercevoir accompagné d’un mince croissant lunaire âgé d’à peine deux jours. Une observation superbe aux jumelles, mais attention, le Soleil est 30° plus à l’ouest.

Le mardi 28 février, une heure après le coucher du Soleil, les planètes Vénus et Jupiter sont en conjonction. Elles brillent superbement dans les derniers rougeoiements du ciel. Spectacle garanti à l’œil nu, et observable aux jumelles, et donnera un magnifique tableau céleste en photographie.

Sources

Le Guide du Ciel de Guillaume CANNAT : https://amzn.to/3SXFHC0
PGJ Astronomie : https://pgj.pagesperso-orange.fr/
IMCCE : https://www.imcce.fr/
Euraster : https://www.euraster.net

Gunter’s Space Page : https://space.skyrocket.de/
McDowell 2022 space activities : https://planet4589.org/space/papers/space22.pdf